EXCLU WEB : 20€ offerts dès 70€ d'achat valable sur la collection Hiver avec le code SHOPPING *

Blouson en cuir : tout son histoire

Tendances & Conseils


Blouson en cuir : tout son histoire


Phénomène dans le prêt-à-porter, le blouson de cuir a gagné ses lettres de noblesse dans le monde de la mode. Vêtement masculin à l’origine, on en distingue 2 types : le blouson d’aviateur et le perfecto en cuir. Bien chaud, avec sa laine de mouton retournée, le blouson d’aviateur se porte au féminin avec un jean enduit et des bottines en cuir pour un look moderne. Définitivement rock, le perfecto s’associe à des multiples tenues : de la petite robe noire, au boyfriend jean, en véritable caméléon.

Les origines du blouson d’aviateur


Appelé également bombardier, le blouson d’aviateur est, à la base, un vêtement qui fait partie de l’armée de l’air américaine, au cours du XXème siècle. Il a été popularisé par la Royal air force britannique, avec le modèle en peau de mouton retournée, durant la seconde Guerre mondiale. Il en existe plusieurs types, mais tous ont un large col en laine de mouton et des poignets en tricot. Le blouson d’aviateur se porte plutôt court au niveau des hanches.

Comment le blouson d’aviateur est-il devenu célèbre ? Si on voit des dessins de Saint-Exupéry à l’aéropostale, avec un blouson d’aviateur, on doit son succès en France dans les années 80, au film Top gun avec Tom Cruise et la marque Chevignon, qui lance une ligne de blousons avec un cuir vieilli.

La naissance du phénomène perfecto


Comme le bomber, le perfecto est un blouson de cuir qui a été créé au début du XXème siècle, par Schott. Harley Davidson souhaite avoir un équipement résistant pour le motard. Fait en cuir de cheval, il possède de nombreux renforts de protection pour le rendre imperméable à l’air.

Les rockeurs ou les rebelles se sont emparés du phénomène perfecto dans les années 60, avec des grandes figures emblématiques comme Marlon Brando ou James Dean. Dans les années 80, le perfecto est associé au mouvement punk. C’est pourquoi il ne débarque que tardivement dans nos dressings, vers 1990, avec des grands tops models qui le portent.