OFFRE OUTLET : -50% sur le 2ème GO X

Robe sixties : une touche de vintage dans son look

tendances conseils robe sixites

Robe sixties : une touche de vintage dans son look

Les années 60 marquent une période de liberté pour les femmes en matière de mode. Les jupes se raccourcissent, les lignes sont plus géométriques et moins proches du corps. Le corps est mis en avant sans être hyper féminisé. Aujourd’hui, la robe vintage s’adapte parfaitement dans nos garde-robes.

Un esprit yéyé avec une robe sans manches

La robe sixties est une robe sans manches : avec une ouverture pour la tête et 2 pour les bras, ce vêtement est sans décolleté avec une coupe droite. Elle ne met pas en valeur les formes. Elle se porte à mi-cuisses, pour dévoiler de jolies jambes.

Elle convient aux silhouettes menues ou en V, afin de rééquilibrer la largeur des épaules avec celle des hanches. Elle peut avoir une forme droite ou trapèze.

L’été, on se la joue très conservatrice, début des années 60 un foulard noué au cou, des lunettes papillon et des ballerines, pour une version sage du look.

L’hiver, on peut basculer dans la seconde moitié des années 60, avec l’apparition de la robe boheme. On l’aime avec des collants opaques, des bottes et un petit gilet twin set. Rétro, on peut jouer la carte de la couleur, avec un sous-pull à col roulé et des bottes blanches ou rouges. Attention à ne pas tomber dans le too much !

Des motifs géométriques, pour une robe années 60

Facile à vivre, la robe courte permet d’être libre de ses mouvements. Au-dessous des genoux, à mi cuisses, la robe de cocktail est faite d’un tissu fluide et vaporeux. Pour être élégante, la robe de cocktail ne doit pas tomber dans le too much, avec une profusion de strass, de sequins et de perles.

Misez sur un détail : des bretelles tressées, une ceinture en satin… L’asymétrie est une tendance pour jouer la carte de l’originalité, sans surcharger son look. Pour les jambes galbées, l’arrière de la robe peut être plus long que l’avant, à la manière d’une traîne. On aime également l’asymétrie, avec une pointe sur le côté.

Une tenue pour un mariage

La robe retro des années 60 est imprimée. Elle a des motifs géométriques ou des formes asymétriques. Psychédéliques, les motifs de vagues, de triangles, de carrés, de cercles et de losanges se reproduisent à l’infini, sur toute la robe.

Avec l’avènement du flower power, le motif floral se décline dans des couleurs vives, ce qui donne des motifs très gais. Si la robe est unie, ce sont les collants qui ont des motifs répétitifs et de nombreuses couleurs, comme la robe a pois.

Haut de page